Suite aux élections: Première assemblée générale de la Gauche urbaine de Montréal

Le 5 novembre 2017 fut une date importante et un résultat important pour les élections.  Ceux qui partagent une perspective historique ont des idées et des leçons à partager. Nous savons que la Chambre de commerce de Montréal et l’Institut économique de Montréal, ainsi que l’industrie immobilière étaient proches de l’administration Coderre et qu’ils feront tout en leur pouvoir pour brimer Projet Montréal. Nous savons également que des milliers d’individus idéalistes, satisfaits de la victoire de Valérie et son équipe, se diront « nous avons travaillé avec succès pour leur élection, nous pouvons maintenant les laisser faire leur travail et revenir à ce que nous faisions avant cette campagne intense. »

Ceux d’entre nous qui portent la mémoire historique savent très bien une chose: nous ne pouvons pas être assez naïfs pour nous asseoir sur nos lauriers. Nous devons nous rassembler et partager nos observations et réflexions. Cet échange devrait mener à l’organisation d’un rempart efficace de la société civile contre la tendance du pouvoir à altérer les valeurs, transformant après leur élection les bonnes personnes en leur contraire.

Cet échange devrait mener à l’organisation d’un rempart efficace de la société civile contre la tendance du pouvoir à altérer les valeurs, transformant après leur élection de bonnes personnes en leur contraire.

Certains d’entre nous se souviennent très bien de 1974, lorsque les 18 premiers membres du Rassemblement des citoyens et des citoyennes de Montréal furent élus au conseil municipal, et ce qui s’en suivit en 1976 et 1978.  Certains se souviennent aussi de la victoire du RCM en 1986 et de ce qui s’en suivit: les chicanes et les divisions, et les années 1989-1990 avec la création de la « Coalition Démocratique » et d’Écologie Montréal.

Nous proposons donc de nous réunir pour discuter de ce qui devrait être fait. Nous souhaitons aborder, par exemple, la proposition de construire un front commun démocratique d’acteurs de la société civile qui refusent de donner un chèque en blanc à Projet Montréal, en offrant un contrepoids politique à l’influence que l’argent et le pouvoir auront sur le changement pour lequel le parti a été élu. Nous avons l’occasion d’empêcher l’histoire de se répéter.

Rassemblons-nous pour partager nos expériences, analyses et enjeux pour un avenir réaliste pour Montréal.  Nous commençons par convoquer un groupe restreint de personnes représentant une diversité de questions sociales et environnementales qui peuvent discuter démocratiquement de ce qui doit être fait.

Parmi les sujets qui nous préoccupent: l’environnement urbain, du changement climatique aux espaces verts; logement social; transport en commun, la démocratie municipale, et la campagne de salaire minimum de 15 $.

Date: 12 décembre 2017

Heure: 18h vin + fromage
19h réunion communautaire

Lieu: Alternatives, 3720 av du Parc, coin des Pins.

Log in with your credentials

Forgot your details?